NAVIGATION EN RANCE.

PÊCHE ET TOURISME...

Pêche et tourisme font bon ménage sur le fleuve côtier. Le Chateaubriand promène ses touriste du barrage EDF à Mordreux et croise nombre de bateaux en dérive qui trempe du fil dans l'eau avec de jolies prises à la clef.

Jadis (il faut entendre:"avant la construction du barrage") les vedettes allaient de Dinard au vieux pont de Dinan faisant découvrir aux embarqués la verdoyante vallée de la Rance canalisée après l’écluse du Châtelier.

Vertes ou blanches elles avaient pour noms: La Fée des Grèves ou la Belle de Dinan, tout un programme pour une balade enchanteresse... 

Mais c'était avant l'envasement déplorable du lit de cette belle artère d'eau salée qui permettait pourtant le commerce entre la côte et l'intérieur des terres (le kilowatt a un tarif que le fleuve paye au prix fort !).